Musée

Les musées de la ville de Crevillent se distinguent par leur caractère et leur personnalité.

Musée de la Semaine Sainte de Crévillent

Le musée de la Semaine Sainte de Crevillent est considéré l’un des meilleurs musées en son genre en Espagne. Il est situé à côté de l’église paroissiale de Nuestra Señora de Belén.

Le musée abrite 24 des 32 sculptures religieuses de la Semaine Sainte à Crevillent, la grande majorité réalisées par des artistes prestigieux de la Communauté valencienne, mettant en valeur Antonio Riudavets et Mariano Benlliure. Il peut être considéré comme le musée qui montre le plus d’œuvres d’art par mètre carré.

Le bâtiment se compose de 4 étages d’exposition, avec des espaces centraux ouverts et un balcon qui les entoure, offrant au visiteur la possibilité de faire un parcours chronologique de la « Passion, mort et enterrement du Christ ». Pâques, à Crevillent, a été nommée Fête d’Intérêt Touristique National depuis 1992 et International depuis 2011.

                                +INFOR
                              EMPLACEMENT

Musée Mariano Benlliure

Mariano Benlliure (1862-1947) était un artiste de prestige universel, un splendide représentant de la sensibilité méditerranéenne et, sans aucun doute, la référence de la sculpture valencienne. Avec sa vaste production artistique étalée dans toute l’Espagne et l’Amérique latine, il a été un fidèle témoin de la vie sociale et des événements politiques de la seconde moitié du 19e siècle et la première moitié du 20e.

Sa relation avec Crevillent a commencé en 1944 lorsque la Ville lui a commandé des œuvres religieuses pour la Semaine Sainte, sculptant un total de neuf œuvres pour cette ville.

La famille Magro parvient à réunir un total de cent neuf œuvres en 1961, avec lesquelles elle ouvre une première exposition, embryon du musée actuel. De cette première exposition, il y a actuellement 331 œuvres, dont une sélection est exposée dans des installations aménagées d’environ 1 000 m². L’originalité de cette institution culturelle est qu’elle possède une importante collection d’esquisses et de modèles en plâtre, réalisés par l’artiste, qui seront ensuite réalisés avec leurs définitives matières (bronze, marbre, bois, …) pour former l’œuvre finie.

La salle d’exposition est divisée en huit salles, dont le parcours permet de connaître la véritable dimension artistique de ce sculpteur : « L’Univers de Benlliure ».

Il y a aussi une petite section consacrée aux archives personnelles de Mariano Benlliure, dont ce musée conserve un précieux ensemble des premières notes de ses œuvres, lettres, photographies, communiqués de presse…


ADRESSE : Calle San Cayetano s/n

EMPLACEMENT

mbenlliure@crevillent.es
SITE INTERNET DU MUSEE

Musée Archéologique de Crevillent – Maison Musée

La Maison du Parc a été construite vers 1927 dans un style néo-puriste à côté d’un jardin… En 1974 elle a été acquise par L’hôtel de ville, devenant un lieu privilégié où avaient lieu des événements sociaux et culturels.

Aujourd’hui, cet endroit réunit l’identité, le tempérament et la culture de Crevillent. La maison a été réformée et agrandie, en lui ajoutant, en 2011, une nouvelle pièce avant-gardiste pour élargir sa surface d’exposition.

Dans le Musée nous trouvons des chambres et des salons soigneusement restaurés et des meublés originaux conservant le même état que du temps où la famille propriétaire y habitait. Mobilier d’origine restauré, vaisselle, tables somptueuses et fauteuils capitonnés, une collection de tableaux appartenant à la famille, le tout décorant la maison du palais et bien sûr, comme chaque maison de cette époque et de ce pouvoir, nous avons la salle de la chapelle, organisée et composée comme elle était à l’époque… C’était la maison d’un important industriel de Crevillent qui devint président du Conseil provincial d’Alicante, M. Pascual Mas Mas. Il a tellement aimé la construction du Palais provincial d’Alicante qu’il a chargé l’architecte Juan Vidal Ramos de construire sa maison à Crevillent.

Bureau-laboratoire Dr Mas Magro

Après la visite, nous trouvons l’espace pour la science dans cette maison-musée, une exposition consacrée au médecin et scientifique de Crevillent, le docteur Mas y Magro, célèbre pour ses études en bactériologie, en histopathologie et, surtout, pour ses travaux consacrés à la leucémie humaine, grâce auxquels il devient candidat au prix Nobel de médecine en 1953. En 1988, la famille du médecin fait don du mobilier, des archives et des souvenirs personnels à la ville pour sa conservation et son exposition, et grâce à ce geste, nous avons un espace qui, avec le mobilier d’origine, offre une récréation du bureau-laboratoire qu’il utilisait lorsqu’il travaillait sur ses recherches. Les lettres et les annotations que le docteur Mas y Magro a gardées de ses collègues membres de la guilde sont d’un grand intérêt et d’une grande valeur sentimentale.

Zone archéologique

Au premier étage, nous entrons dans le patrimoine archéologique de Crevillent.

Des pièces originales découvertes dans les sites archéologiques sont exposées dans les vitrines et complétées par des affiches adaptées en plusieurs langues ainsi que des reconstitutions, des photographies et des plans où les visiteurs peuvent comprendre les pièces qu’ils voient et l’importance de ce site archéologique. Le site Penya Negra et la Ville d’Herna ont été essentiels pour documenter la transition de L’âge du Bronze à la culture ibérique. De plus, cette ville, à l’âge du bronze, était une enclave de grande importance puisqu’elle était l’une des plus riches, des plus grandes et des plus peuplées de cette époque. Pour toutes ces raisons et grâce à sa position stratégique, les Phéniciens s’installèrent à Herna, la transformant en une véritable cité, au premier âge du Fer.

Illustres Crevillentins – Telmo Vela

Tout le monde connaît l’importance musicale de notre population, et pour cette raison, dans l’espace d’illustres crevillentins, nous avons une salle avec des panneaux d’information et des objets appartenant à Telmo Vela, compositeur et violoniste de renommée internationale. Il est né à Crevillent le 12 février 1889, et il fait ses études au Conservatoire de Valence et de Madrid. Il cultive la musique de chambre, fait des tournées dans les plus importantes capitales européennes, et plus tard, il  traverse l’ Atlantique pour se rendre en Argentine en 1913 où il devient instrumentiste et aussi professeur. Plus tard il se rend au Chili où il fonde des groupes de chambre, se consacrant aussi à la musique. scénique. Cette étape en Amérique du Sud fut celle qui le propulsa vers la gloire, mais Telmo Vela retourna en Espagne où il devint professeur du conservatoire.

Il compose sa première pièce en 1921, qu’il crée au Théâtre de Valparaíso, au Chili, ‘’ La flor del barrio’’, une saynéte en trois actes en collaboration avec le musicien Juan Ventura et le librettiste Carlos Barella.

La même année 1921, il crée l’opérette La reina del cabaret, sur des paroles de Rafael Raveau. Une autre œuvre de cette époque composée par lui était The Joy of the Humble. Il est revenu à Madrid pour une saison, pour reprendre ses tournées hispano-américaines. De 1934 à 1959, il est professeur de musique de chambre au Conservatoire de Séville. Il a composé des œuvres pour orchestre, musique de chambre, cantates et hymnes. Deux autres frères à lui, Luisa et José, se sont également lancés dans la musique professionnellement.

Salle d’art – Galerie municipale

La salle d’art, ancien grenier de la maison, où sont exposées des œuvres ayant participé aux concours de peinture locaux et des pièces d’entreprises reconnues au niveau national.

ADRESSE: Calle Vial del Parque s/n

EMPLACEMENT

SITE WEB DU MUSÉE

Musée Julio Quesada

Julio Quesada, un artiste adopté par Crevillent est considéré comme le meilleur aquarelliste du 20ème siècle. C’est dans ce musée que l’on peut admirer une grande partie de ses oeuvres. La plupart d’entre elles représentent des scènes traditionnelles, des paysages et des portraits avec son style impeccable dans cette technique compliquée, mais on retrouve également ses œuvres à l’huile et à la plume. Dans le même musée, avec les oeuvres de Julio Quesada, est exposée une importante collection d’autres artistes tels que Rafael Requena, Ceferino Olivé, Manolo Lamadrid, Pastor Calpena, José Perezgil et Párraga. Les œuvres lauréates du Prix international de peinture Julio Quesada organisé par la Cooperativa Eléctrica San Francisco de Asís, où se trouve le musée, sont également exposées.

ADRESSE : Calle Corazón de Jesús nº 17

+INFO

Musée de la Festa – Casal festero

Au cœur de la ville, nous avons l’un des coins les plus colorés et les plus particuliers, un bâtiment qui est le siège de l’Association des Fêtes de Maures et Chrétiens déclarées d’Intérêt Touristique International en 2017, un espace-musée où sont exposés des objets et des pièces qui font partie de la vie du festival depuis sa création, et, dans ses vitrines, de nombreux costumes des reines, sultanes et capitaines qui y ont participé se montrent au public. Un autre intérêt de ce musée de la Fête, ce sont les aquarelles de Julio Quesada qu’il a réalisées à ce sujet, et qui ont fait partie des affiches publicitaires pendant des décennies des festivités du saint patron, ainsi que les œuvres du peintre Miguel Ángel Rodrigo, son successeur.


ADRESSE : Plaza de la Constitución nº11

EMPLACEMENT

+INFO

Maison de la Culture José Candela Lledó et l’Auditorium

Dans la Maison de la Culture ont lieu des expositions temporaires, des projections audiovisuelles, et des réunions d’associations… Elle dispose également d’une bibliothèque de journaux, d’une salle de réunions où se déroulent des spectacles, des concerts, des clubs de lecture, des congrès, ainsi que des salles de conférence, une salle d’exposition et un grand auditorium en plein air d’une capacité de 1302 personnes pour organiser des spectacles musicaux, des festivités et d’autres événements culturels. Les ateliers de guitare et de théâtre promus par le Ministère de la Culture sont aussi organisés dans ses installations.


ADRESSE : Calle Lavador nº9

+INFO